L'essentiel
2016, année de croissance externe pour l’UDP Saint-Emilion

L’Union des Producteurs de Saint-Emilion a tenu son assemblée générale le 26 janvier, avec un satisfecit : les comptes clos le 31 juillet ont fait apparaître un chiffre d’affaires de 25 178 139 € en hausse de 14,5 %. Malgré ces bons résultats, Alain Naulet, directeur général de l’UDP, a insisté sur l’obligation de créer de la croissance externe. Elle passe par l’extension de la territorialité pour compenser les surfaces perdues suite aux regroupements ou cessations d’activité. Le principe est acquis avec Lalande-de-pomerol. Philippe Durand Teyssier, président de l’ODG et maire de Lalande, et Georges Briffaut, maire de Néac, autre commune concernée, sont d’accord pour cosigner un courrier destiné aux 160 opérateurs déclarant de l’AOC. L’accroissement des apports passe aussi par l’acquisition de vignobles avec des GFA investisseurs.

L’UDP Saint-Emilion souhaite également changer de nom pour modifier son image afin de prendre un nouvel élan. Elle va restructurer Artevino, sa filiale de négoce, pour conforter ses marges. Artevino a réalisé un chiffre d’affaires de 4 717 446 € pour un résultat net de 54 000 €. L’UDP va restructurer son magasin pour lui offrir une meilleure visibilité, un accès plus facile et augmenter sa gamme pour atteindre les 20 % de produits hors Union autorisés par la loi. Céline Vuillet (VSB 1545 du 5 février 2016)