L'essentiel
La cave du Haut Poitou reprise par Ampelidae

Le TGI de Poitiers a tranché ce 29 mars. C’est l’entreprise Ampelidae (Marigny-Brizay, Vienne) qui va reprendre la Cave du Haut-Poitou. Elle était en concurrence avec la société Vin & Fruit (Deux-Sèvres). Ampelidae, gérée par le vigneron-négociant Frédéric Brochet reprend l’intégralité de la cave coopérative, en redressement depuis novembre : les locaux, les 9 salariés, et un vignoble de 25 ha. Intérêt pour lui, il dispose désormais d’une ligne d’embouteillage et de locaux de stockage qui lui faisaient défaut. Les deux structures sont distantes d’une dizaine de kilomètres. Au global, il a présenté un plan d’acquisition sur trois ans, portant sur 2,8 M€. Parmi ses priorités : convertir le nouveau vignoble en bio pour l’exploiter dans les mêmes conditions que ses 70 ha actuels, et relancer le magasin de vente. Outre ses 70 ha, il réalise également des achats en bio sur environ 50 ha. Et en 2013, il a acheté l’équivalent de 96 ha de vendanges à d’anciens coopérateurs. Ampelidae a élaboré 11 000 hl de vin en 2013, pour un CA de 3,2 M€, en hausse de 45% par rapport à 2012. “Je verrai en 2014 combien de vignerons voudront me livrer leurs vendanges. Les portes sont ouvertes” indique Frédéric Brochet qui veut travailler trois segments : l’AOC Haut-Poitou, dont une partie sera commercialisée à Alliance Loire, l’IGP Val de Loire, et le vin de France.  Rappelons que Frédéric Brochet avait déjà présenté en fin d’été, un plan de reprise de la coopérative très endettée, rejeté par les adhérents (Lire VSB n°1441 du 27 septembre 2013).  Restera dans une prochaine audience à régler le problème de la dette de la coopérative, dont les adhérents sont solidairement responsables. Patrick Touchais (VSB 1466 du 11 avril 2014)