L'essentiel
Annualisation de Vinisud : les Indépendants grognent, Fabrice Rieu persiste

L’annonce de l’annualisation de Vinisud en 2017 (lire les VSB n°1502 et 1505 des 13 février et 6 mars 2015) a engendré la colère des vignerons indépendants du Languedoc-Roussillon, de PACA, de la Vallée Du Rhône en attendant la contribution de ceux de Midi-Pyrénées. “Nos entreprises n’ont pas les moyens économiques et humains de se mobiliser chaque année alors qu’elles représentent 70%  des exposants. C’est le point de vue de 90% de nos adhérents” estime Jean Marie Fabre président des indépendants de l’Aude qui redoute un télescopage avec les autres salons (Prowein) et le manque de consultation. “En 2017, le salon Vinisud deviendra annuel à l’instar d’autres grands salons européen” persiste Fabrice Rieu, le président de Vinisud qui s’appuie sur l’unanimité de son conseil d’administration et le plébiscite à 82,5% des visiteurs. “Cette annualisation permettra une continuité de la communication Vinisud et un renforcement du rendez-vous d’affaires. L’organisateur du salon, Adhésion Group, s’est engagé à mettre en place un tarif “fidélité” en proposant une remise de 15%, en 2017, aux  exposants de 2016” poursuit-il. “Ce n’est pas une position contre Vinisud ou Fabrice Rieu, mais l’annualisation représente un danger d’affaiblissement de la manifestation qui est une réussite. Elle ne doit pas être non plus seulement l’outil de ceux qui louent les M2” répond Jean Marie Fabre qui réclame la mise en place d’une véritable concertation avec les professionnels concernés. Christian Goutorbe (VSB 1508 du 27 mars 2015)